Version mobile

Impromptus

Des coups de cœur et des coups de sang dans des textes courts et improvisés, à l'image des fameux "Propos" d'Alain ; des réflexions souvent empreintes de colère sur des faits historiques, des comportements sociaux, des réactions politiques, des règles de conduite.

Parce que notre société pèse aujourd’hui sur les individus au point que nul d’entre eux ne peut prétendre à l’originalité s’il ne reflète pas exactement le visage de la société, nous avons tendance à croire que ce système d’abêtissement a existé sous toutes les époques.

Les systèmes politiques ne valent que ce que valent les hommes et les circonstances.

Il est vrai que l’Europe, prise dans les glaces des cimes, respirant l’air froid et raréfié des « sommets », aura encore longtemps, semble-t-il, le...

Il y a deux façons de saisir le Monde : le comprendre ou le dominer.

23 juin 2016 : la Grande-Bretagne quitte l’Europe. Les mânes de Jeanne d’Arc, de Napoléon et de De Gaulle vont pouvoir retrouver la sérénité.

Ne commence jamais ; si tu commences, ne t’arrête jamais : proverbe admirable qui nous vient de Chine et qui m’obligera à terminer cette page trop blanche à mon...

Y-a-il un rapport entre la collectivisation de plus en plus poussée de nos mœurs dans nos immenses cités surpeuplées et la criminalité ? Certains l’affirment...

La technique n’est pas l’art : elle n’est qu’un ensemble de moyens mis au service de l’art.

Toi qui entres dans la vie, mon fils, voici mes derniers conseils : si tu prends le parti de répondre à la vie par la force et la vitalité, ne garde aucun scrupule et va toujours...

Le courage n’est-il que de l’inconscience ? On dit que des survivants de la terrible bataille de Stalingrad se sont évanouis en se voyant, à l’écran, en train...

Le paradoxe est une opinion contraire à l’opinion générale.

Baudelaire, poète de la volupté, allume le désir dans chacun de ses poèmes.

Il n’y a pas des brigands et des saints, il n’y a pas des bons et des méchants, il n’y a pas des traîtres et des fidèles, des honnêtes et des fourbes, des...